418, avenue Saint-Charles, bureau 303, Vaudreuil-Dorion (Québec)  J7V 2N1

  • Black Facebook Icon

Rompre l'isolement 
ainsi qu'à développer
et maintenir le pouvoir d'agir des aînés de
50 ans et plus

Consultez la nouvelle édition du 

Bulletin le Carrefour ... plus

Dimanche  8 septembre 2019

FESTIVAL DE LA SOUPE....
NOUS Y ÉTIONS!

Merci à mesdames Jeannine de Bellefeuille et Sonia Givogue pour la délicieuse soupe aux légumes. Merci aux comités des repas partagés
de l'Île Perrot et Notre-Dame-de-l'Île-Perrot!

Guide de l'Aîné 2019

Référence: bureau de Anne Minht-Thu Quach ....plus

Atelier

"Les maillons d'une ville

nous illuminent" 

Journée internationale des aînés

L'artiste
Sonia Haberstich
Marie-Julie  Mc Neil,
organisatrice communautaire
et 
Monique Richard
Comité Repas Partagés
Pincourt
Visite de Michel Vallée,
directeur
Loisirs et Culture,
Ville de Vaudreuil-Dorion
Participantes:
Nathalie Beninka,
Suzanne Collard, Alexandra Pharand et Louise Lapointe
 

Le G.R.A.V.E.S. est un organisme à but non lucratif qui contribue à rompre l'isolement ainsi qu'à développer et maintenir le pouvoir des aînés de 50 ans et plus, en intervenant dans leur milieu de vie par le biais de services d'INFORMATION, de SOUTIEN et d'ACCOMPAGNEMENT.

En devenant un acteur incontournable et en misant sur la prévention, le G.R.A.V.E.S. vise à ce que les aînés (50 ans et plus) de la MRC de Vaudreuil-Soulanges soient davantage informés, outillés et autonomes pour vivre un vieillissement actif et heureux au sein de leur communauté.

Vous vivez une
des problématiques suivantes
?

 

Dans une perspective de continuité et de pérennisation, le projet SAVA-VHSL​2017-2020 a pour mission de promouvoir le travail intersectoriel afin que chaque​ communauté soit bien outillée pour agir à contrer la maltraitance envers les​ personnes de 50 ans et plus, faire la promotion de la bientraitance et lutter contre​ l’intimidation entre les générations et aussi entre les aînés eux-mêmes, incluant​ la dynamique de la maltraitance par la cyberintimidation.

Capsule vidéo

Campagne de
visibilité de l'action
communautaire

 

SOUTIEN COMMUNAUTAIRE

EN LOGEMENT SOCIAL

Les interventions mensuelles de groupe dans les immeubles ont permis d’informer, démystifier des démarches et de faire de la prévention tout en socialisant entre locataires.

 

Elles répondent ainsi aux trois objectifs généraux du soutien communautaire en logement social tel que stipulé dans le cadre de référence gouvernemental; briser l’isolement; développer et maintenir le pouvoir d’agir; maintenir à domicile en toute sécurité.

Les interventions en individuels de cette année sont issues, dans un premier temps de demande téléphonique des résidents ou des directions. Ce qui a nécessité moins de déplacement sur le territoire. Pour des situations plus spécifiques, des actions intersectorielles ont démontré l’efficacité de la méthode.

 

Elle permet d’atteindre les objectifs du programme. Soit de briser l’isolement, l’Empowerment et le maintien à domicile des personnes en situation de vulnérabilité. (Chez la clientèle aînée et famille)

 

SERVICE D'INTERVENTION DE MILIEU (ITMAV)

Ce programme permet la mise en place ou le maintien de travailleurs rejoignant les personnes aînées en situation de vulnérabilité ou à risque de fragilisation, en vue de favoriser leur accompagnement vers les ressources pertinentes de leur communauté, tout en laissant ou en redonnant à la personne aînée le pouvoir de faire des choix (empowerment) favorisant son mieux être.

Quelques exemples de ce que l’ITMAV fait :

  • Accompagner un aîné dans ses démarches de relocalisation vers un logement social ou une résidence privée ;

  • Référer un client en situation de vulnérabilité au réseau de la santé et/ou vers les ressources communautaires ;

  • Travailler en approche concertée pour les dossiers en maltraitance et/ou en insalubrité ;

  • Sensibiliser la population au phénomène de l’âgisme en offrant des activités ;

  • Accompagner un aîné dans ses démarches pour trouver un lieu où faire du bénévolat ;

  • Informer un aîné atteint de troubles de santé mentale sur les différents organismes 
    existants sur le territoire ;

  • Repérer des aînés en situation de vulnérabilité en assurant une présence dans les milieux fréquentés par des aînés ;

  • Travailler en étroite collaboration avec les partenaires des réseaux communautaire, institutionnel et parapublic pour assurer le bien-être des aînés de la région ;